Trois fromagers du Parc ont reçu, mercredi 20 septembre, trois fromagers du Toggenburg. Cette rencontre, qui a eu lieu dans un chalet d’alpage aux Mosses, s’est déroulée dans le cadre Des joyaux à partager, une campagne lancée en faveur des parcs suisses.

Trois fromagers 0094 fa2f1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'invitation a été lancée par Blaise Chablaix (au centre de la photo), producteur de L'Étivaz AOP, Pierre Buchillier (à gauche), producteur de Gruyère bio AOP, et François Raemy (à droite), représentant du Vacherin fribourgeois AOP. Elle s'adressait à trois maîtres fromagers du Toggenburg: Willi Schmid, Jakob Knaus et Walter Räss. Sur l'alpage du Lioson d'Enbas, ensembles, ils ont dégusté leurs fromages. Des journalistes étaient invités à cette occasion. Un petit film, retraçant cet échange, sera bientôt visible sur le site de la campagne, organisée par l’OFEV (Office fédéral de l’environnement) et le Réseau des parcs suisses.

Campagne OFEV 0076 01b79

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La campagne qui s’adresse aux habitants de la Suisse comporte trois volets : un spot publicitaire qui a été diffusé en juin dernier sur les chaînes de télévision en Suisse ; une page internet qui reprend les informations des parcs publiées sur les réseaux sociaux ; des invitations formulées par les parcs. Elle invite le public à découvrir la diversité naturelle et culturelle des 19 parcs suisses.

www.joyauxapartager.ch

Plus d'images sur la page Facebook du Parc

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Depuis plusieurs années, le Parc s’engage à lutter contre les plantes exotiques envahissantes. Civilistes, élèves, communes et citoyens ont particpé à cette action sur le terrain. La Fondation Action Environnement (FAE), mandatée par le Parc, est venue avec une dizaine de civilistes durant une semaine en juin sur le canton de Fribourg et durant une semaine en août sur le canton de Vaud pour lutter contre les plantes exotiques envahissantes.

Actions au Pays-d’Enhaut

Au Pays-d’Enhaut, les civilistes se sont concentrés sur trois zones : Rossinière, Château-d’Œx et Rougemont.

Rossinière

Sur Rossinière, une action citoyenne avait été organisée en 2016 le long de l’Ondine par le Parc. Les bénévoles avaient arraché beaucoup d’impatientes. En 2017, les civilistes n’ont trouvé que peu d’impatientes sur ce secteur, idem pour le reste du Pays-d’Enhaut d’ailleurs. Plusieurs  bosquets de Renouée ont été découverts et éliminés dans cette zone. Un autre bosquet de renouées a été traité en face de la Chaudanne.

Château-d’Œx

A Château-d’Œx, le groupe de civilistes a agi sur la rive droite de la Sarine depuis le pont de Pierre jusqu’au secteur aval de la zone alluviale, le secteur de l’île ainsi que le secteur en amont de la zone alluviale. Solidage, impatiente et renouée y ont été arrachés. De même qu’à Rossinière, très peu d’impatientes ont été trouvées cette année le long du ruisseau des bossons.

Rougemont

Sur Rougemont, tous les secteurs suivis depuis 2015 ont été traités en deux jours de travail. En tout, 1500 m2 de surface a été traitée manuellement et au moins 17 big bags remplis de renouées ont été évacués. L’évolution semble positive dans les endroits où des boutures de saule ont été plantées pour faire concurrence à la renouée.

Pour remercier l’engagement du Parc et des civilistes, les trois communes ont préparé un apéritif. Les syndics des trois communes étaient présents et ont partagé un verre avec les civilistes après un discours chaleureux.

Actions dans l’Intyamon

Samedi 2 septembre a eu lieu l’action citoyenne sur la rive gauche de la Sarine aux abords du camping d’Enney. Près de vingt bénévoles, chaussés de bottes et munis de ciré, ont bravé la pluie pour venir arracher des solidages géants. Le coup de main a été efficace et l’action s’est terminée autour d’un copieux apéritif offert par les communes du Haut et Bas-Intyamon. Le journal La Gruyère était présent pour couvrir l’évènement et le journaliste a même mis la main à la pâte.

Lundi 13 septembre, avec deux classes d’élèves de l’école primaire de Neirivue (7H et 5H), des solidages géants ont été arrachés après une brève introduction théorique en classe. En moins d’une heure, les 34 élèves, au top de leur forme, ont arraché suffisemment de plantes pour remplir sept sacs poubelles de 110 litres et créer un énorme tas de solidages géants.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Didier Girard, en charge des projets agricoles puis des projets pour la nature et le paysage, a pris sa retraite. Le Parc le remercie chaleureusement pour ses huit années de collabotration. C’est Marie Gallot-Lavallée qui a repris le flambeau au mois de septembre. Biologiste de formation, elle a travaillé au sein du Parc national Suisse aux Grisons, puis à l'association Suisse pour la protection des oiseaux durant trois ans. Didier Girard apportera encore son aide pour des projets tels que ceux des vergers et des jardins durables.

Marie photo2 c4196

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pour la 6e saison consécutive, le Parc organise un cycle de six conférences qui aura lieu d’octobre 2017 à avril 2018. Les conférences sont programmées un mardi par mois, à 20h, elles sont gratuites.

LES CONFERENCES DU PARC
Mardi 3 octobre 2017, Montbovon
Christian Campiche, écrivain et journaliste
Le roman Montbovon est le récit des tribulations d’un soldat polonais interné en Suisse en juin 1940, dans un campement à Gérignoz. A Montbovon, il entretient une liaison avec une jeune habitante des lieux. L’auteur racontera l’intuition poétique de laquelle a jailli l’idée du roman par un jour froid et pluvieux d’automne, alors que le MOB faisait halte dans l’Intyamon.
Neirivue, Auberge du Lion d’Or, 20h15

Mardi 7 novembre 2017, Première loge
Film animalier de Vincent Chabloz
Un jour, un homme arrive au cœur d’une vieille forêt de montagne. Il y découvre, le temps d’un printemps, tout un petit peuple discret et méconnu.  Certains animaux ont choisi le cœur même des arbres pour élever leurs progénitures. A la fin de la projection, le réalisateur raconte l’aventure du tournage de ce film sur plusieurs années.

Château-d’Œx, Hôtel de ville, 20h

Mardi 5 décembre 2017, Autrefois le travail en Gruyère
Danielle Aeby-Magnin, auteure et journaliste
Quelle était la vie professionnelle des Gruériens au milieu du 20e siècle ? Réponses à travers les témoignages recueillis par Danielle Aeby-Magnin. Une quarantaine d’interlocuteurs lui ont raconté leurs conditions de travail entre les années 1940 et 1970. Leurs souvenirs et anecdotes ont fait l’objet du livre Autrefois, le travail en Gruyère.

Charmey, Hôtel Cailler, 20h15

Mardi 6 février 2018, Le loup dans le système pastoral
Jean-Marc Landry, biologiste spécialiste du loup
La présence du loup dans nos régions, sujet d’actualité, est-elle véritablement incompatible avec le pastoralisme ? Celui qu’on surnomme Monsieur loup œuvre aujourd’hui à ramener à la raison un débat où l’émotion prend souvent le pas. Il aborde la question de la coexistence du loup et du mouton en scientifique.
Château-dŒx, Cinéma Eden, 20h

Mardi 6 mars 2018, Vertu des plantes de montagne
Claude Roggen, herboriste
A travers des portraits de plantes thérapeutiques de nos montagnes, il transmet son immense savoir acquis sur le terrain et par ses recherches. Ce narrateur hors pair, nourri à la lumière de la nature, a récemment rendu hommage à ses amies les plantes en leur offrant Les secrets du druide, un livre qui rencontre un vif succès.

Charmey, Hôtel Cailler, 20h15

Mardi 3 avril 2018, La vie dans le sol de mon jardin
Dominique Ruggli, responsable de l’arboriculture fruitière, Grangeneuve
Bactéries, champignons, nématodes et autres protozoaires, un gramme de sol peut contenir jusqu’à 10 milliards de micro-organismes. Découverte de la vie dans le sol et de ses réseaux alimentaires.
Lessoc, Auberge de la Couronne, 20h

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | 0848 110 888

 

Le Parc, en collaboration avec Lignum Fribourg et Vaud, lance une nouvelle une action de certification des constructions en bois suisse. La certification est gratuite et une plaquette est offerte aux réalisations certifiées dans leur entier. Le délai d’annonce est fixé à fin septembre 2017.

L’utilisation du bois dans la construction progresse en Suisse, mais malheureusement c’est surtout le bois importé qui en profite. Utiliser du bois suisse est donc un geste important non seulement pour l’environnement, mais aussi pour l’économie de notre pays liée à la filière du bois. Ce geste est encore plus fort avec du bois de provenance régionale.

Dans le Parc le bois constitue une ressource importante: les forêts couvrent 40% de la surface et le secteur économique lié au bois est encore bien vivant avec environ 70 entreprises et plus de 200 emplois. C’est pour cette raison que la commission bois du Parc mène une action de promotion du label COBS (certificat d’origine bois suisse). Ce label est attribué à des entreprises du secteur du bois ou à des réalisations en bois. Il est décerné quand au moins 80% du bois utilisé est d’origine suisse.

Comme en 2015, l’action est menée en partenariat avec Lignum (FR et VD). Elle concerne non seulement les entreprises du secteur bois actives dans le Parc, mais aussi les maîtres d’ouvrage publics et privés. Les intéressés peuvent annoncer les constructions effectuées en bois suisse dans le Parc (délai fin septembre 2017). Un formulaire Lignum avec bilan des bois et justificatifs sera ensuite à remplir. La certification est gratuite et une plaquette sera offerte aux réalisations certifiées dans leur entier. Une remise des certificats COBS sera organisée en novembre prochain.

Renseignements Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 026 924 76 93

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER