La coopérative régionale d’abattoir a repris les rennes de l’abattoir des Moulins au 1er février 2018. Le comité de la coopérative régionale d’abattoir Gruyère Pays-d’Enhaut Ormonts a présenté en assemblée extraordinaire la nouvelle organisation de l’abattoir, en vigueur depuis début février.  Depuis le début du mois la coopérative loue l’abattoir à la commune de Château-d’Œx, elle a engagé un boucher pour en assurer la gestion.

La coopérative régionale d’abattoir Gruyère Pays-d’Enhaut Ormonts a été fondée à l’issue d’un processus initié par la commission agricole du Parc pour sauver le dernier abattoir situé sur son périmètre. Elle est aujourd’hui constituée d’une soixantaine de coopérateurs, en majorité des agriculteurs, mais aussi de quelques communes et autres personnes intéressées.  Son jeune comité de cinq personnes n’a pas ménagé ses efforts pour mettre en œuvre son mandat. Ses cinq membres, Steeve Daenzer, Isabelle Mottier, Pascal Tercier, Sébastien Henchoz et Stéphane Henchoz, ont présenté la situation aux coopérateurs réunis en assemblée extraordinaire le 22 février à Rossinière.

Un boucher engagé par la coopérative assure dès maintenant la gestion de l’abattoir des Moulins : Julien Rauber, au bénéfice d’un CFC et brevet de boucher, d’une grande motivation et d’une solide expérience. L’activité de l’abattoir est caractérisée par une forte saisonnalité liée à la pratique de l’estivage : les abattages ont lieu principalement durant les mois qui suivent la désalpe. Ce défi, combiné à l’emploi à temps partiel proposé par la coopérative (un 40%), convient très bien au boucher de l’abattoir, domicilié à Estavannens. Il assurera la planification rationnelle des abattages et la gestion du site, sachant que l’abattoir des Moulins restera à disposition des agriculteurs et bouchers indépendants, qui pourront toujours y abattre eux-mêmes leur bétail et louer le laboratoire pour leur propre travail de découpe. Il n’en reste pas moins que les producteurs souhaitant une prise en charge totale des opérations, de l’abattage à la mise en sachets de la viande ou la fabrication de charcuterie, pourront également faire directement appel à leur coopérative pour l’ensemble de ces services, qui seront alors effectués par son propre boucher. La coopérative de l’abattoir assurera également les abattages d’urgence 365 jours par an, service très important pour la région qui compte un cheptel de plusieurs milliers de bêtes, notamment en estivage.

Le comité a en outre présenté à l’assemblée l’exercice de l’élaboration d’un premier budget, délicat malgré le soutien de la commune de Château-d’Oex. La définition des multiples tarifs liés à l’exploitation de l’abattoir s’est avérée particulièrement complexe : la discussion de propositions avec l’assemblée de la coopérative permettra d’arrêter un premier barème. Tout le monde s’accorde sur le fait qu’une première année de fonctionnement permettra de mieux s’adapter à la demande, et de planifier de manière appropriée les investissements nécessaires à une rationalisation plus poussée de cette infrastructure indispensable à une filière viande locale et durable.

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER