Vingt et un agriculteurs du Parc se sont engagés à prendre part au suivi d’espèces cible. Le 30 janvier dernier, ils ont suivi une journée de formation organisée par le Parc en collaboration avec les biologistes responsables des réseaux ainsi qu’un garde faune du canton de Vaud.

Le territoire du Parc comprend quatre réseaux écologiques (Pays-d’Enhaut – Les Mosses, Rochers de Naye, Intyamon et Jogne). Le but de ces réseaux est de connecter des surfaces agricoles gérées de manière à préserver la biodiversité. Différentes mesures sont prises par les agriculteurs et les agricultrices membres des réseaux. Elles vont de la création de petites structures telles que des tas de branches, tas de pierres, la plantation de haies ou encore le retard de la première fauche.

L’ensemble des quatre réseaux écologiques comprend 47 espèces cible, il s’agit d’espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles, d’amphibiens, de papillons, d’orthoptères et de plantes. Le suivi de ces espèces est réalisé par des biologistes, Antoine Burri pour la partie vaudoise et Jérôme Gremaud la partie fribourgeoise.

Afin de donner les outils aux agriculteurs pour mieux prendre en main la gestion de leurs réseaux et mieux comprendre les mesures qui leur sont proposées, le Parc a organisé pour la première fois, à l’hôtel de ville de Rossinière, une action de formation des agriculteurs-trices dans le suivi de certaines espèces cible. Cette journée a été organisée en collaboration avec les biologistes responsables des réseaux ainsi qu’un garde faune du canton de Vaud.

Photo Azure Paluds YC d3afe

 

Ci-dessous la liste des différentes actions de suivi qui ont été proposées aux agriculteurs :

  • Suivi du passage de la petite faune avec des pièges à traces
  • Suivi de traces de lièvres
  • Suivi de reptiles
  • Suivi de nichoirs à faucon crécerelle
  • Suivi d’oiseaux (écoute et observations)
  • Suivi de batraciens (micro-mare)
  • Suivi de plantes

A la fin de cette formation, 21 agriculteurs se sont engagés à participer au suivi d’espèces cible. Plus de la moitié d’entre eux se sont d’ailleurs inscrits pour plusieurs suivis.

Le Parc se réjouit des nombreuses observations à venir et tient à remercier les participants et participantes pour leur engagement. La récolte de ces données permet d’évaluer l’effet des mesures mises en place et de suivre l’évolution des populations des espèces cible. Elles sont utiles pour le développement des réseaux mais aussi pour la gestion du territoire à l’échelle du Parc.

Pour rappel tout un chacun peut transmettre ses observations de la faune ou de la flore. Pour les mammifères : http://atlas.nosvoisinssauvages.ch

Pour les autres espèces vous trouverez plus d’informations concernant la transmission d’observations sur : http://www.infospecies.ch/fr/annoncer-des-observations.html

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER