PARC mention Infra Def1 QUADRI meo20170314 73431

Afin de renforcer l’état actuel de l’infrastructure écologique et venir en aide au sonneur à ventre jaune, des mesures de revitalisation d’un biotope ont été mises en place dans la commune de Bas-Intyamon.

Vingt mares creusées
Le site des Auges est à nouveau favorable aux amphibiens. Le service de la nature et du paysage de l’Etat de Fribourg y a pris des mesures afin de recréer de bonnes conditions : une zone a été défrichée et une dizaine de mares d’une vingtaine de centimètres de profondeur ont été creusées. Les travaux ont été achevés fin 2016.

Pourtant inventorié comme site de reproduction d’amphibiens d’importance nationale, le site de l’ancienne gravière des Auges sur la commune de Bas-Intyamon s’est fortement dégradé durant une dizaine d’années. Entre l’embuissonnement et surtout l’introduction de poissons rouges dans les plans d’eau, les conditions n’étaient plus du tout propices aux amphibiens.

Autrefois très fréquent, ce type de milieu inondé par la nappe phréatique et pas directement relié à un cours d’eau présente un habitat spécifique, dans lequel de nombreuses espèces ont évolué à l’abri de la prédation des poissons. Ces derniers ne sont pas censés y être présents. D’autant moins les poissons rouges, d’origine exotique et très friands des œufs et des larves d’amphibiens, espèces particulièrement menacées en Suisse.


Améliorer les sites avec une biodiversité élevée
Dans le cadre de l’infrastructure écologique, une des mesures importantes est de compléter et d’améliorer les sites qui présentent une forte biodiversité. Le site des Auges a été déclaré d’importance nationale notamment en raison de la présence du sonneur à ventre jaune (Bombina variegata). Ce petit amphibien avec une pupille en forme de cœur et son ventre jaune tacheté de noir est une espèce fortement menacée. Il s’agit d’une espèce pionnière qui affectionne les petits plans d’eau temporaires, qui se réchauffent rapidement et s’assèchent en été. Les zones alluviales naturelles constituent son habitat primaire où de nombreuses petites mares se forment après des crues.

A la suite de corrections de cours d’eau, les crues naturelles sont de plus en plus rares et ceci a entraîné la disparition de nombreux milieux favorables au sonneur. Cette espèce s’est alors adaptée à un milieu anthropique, les gravières. C’est l’une des raisons pour lesquelles des mesures en faveur des amphibiens sont demandées par les services cantonaux lors de création ou de remise en état de gravières.

Batraciens site Auges 0202 6fc94

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER