L’hermine, Mustela erminea, a besoin de petites structures et de corridors de déplacement. Elle tend à se raréfier dans nos régions. Grande chasseuse de campagnols, elle est l’espèce cible choisie par le Parc pour 2018-2019. Diverses actions de sensibilisation et des mesures de conservation sont prévues. Une journée lui sera d'ailleurs consacré samedi 25 août, à Montbovon.

L’hermine appartient à la famille des mustélidés, elle fait partie des plus petits carnivores en Suisse et vit dans des milieux ouverts et diversifiés. Elle est spécialiste dans la chasse aux campagnols. Les prairies et les pâturages sont donc des territoires de chasse parfaits. C’est une bonne auxiliaire en agriculture car elle permet de réduire les dégâts liés aux campagnols. Son corps mince et ses pattes très courtes lui permettent de se faufiler à l’intérieur des galeries de campagnols. Une famille d’hermine peut en consommer de 50 à 100 par semaine !

C’est un animal très discret qui aime rester à couvert afin de se protéger contre les attaques des renards, rapaces et chouettes. Durant l’hiver, elle change de couleur pour devenir toute blanche à l’exception du bout de la queue qui reste noir, ce qui permet facilement de la différencier de sa cousine la belette.

Malheureusement, elle trouve de moins en moins d’abris et de structures qui offrent un couvert dans le paysage. Sa population tend à diminuer. Afin de la maintenir, des mesures visant sa conservation seront mise en place en collaboration avec les milieux agricoles et forestiers. Des tas spéciaux qui leur permettent d’élever leurs petits seront créés dans trois secteurs dans chaque région du Parc. Des structures comme des bandes herbeuses non fauchées, des haies ou des lisières étagées seront également mises en place dans la mesure du possible afin de connecter les secteurs entre eux. Des actions de sensibilisation auront lieu dont certaines comprendront une initiation à la création des tas spéciaux pour les hermines.

Ce projet sera mené en collaboration avec le Réseau hermine, fondation créée en 2012 et soutenue notamment par la Confédération suisse et IP-Suisse. Le choix de cette espèce est également lié au projet d’infrastructure écologique. Les aménagements qui seront mis en place permettront d’améliorer la mise en réseau au sein des zones ouvertes. L’hermine est également l’animal de l’année 2018 de ProNatura. La fondation Réseau hermine et ProNatura mènent d’ailleurs des projets similaires à celui prévu par le Parc.

Hermine 2 11147

PARC mention Infra Def1 QUADRI meo20170314 73431

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER