Les états généraux du Parc (forum participatif ouvert à tous les membres et partenaires) sont dédiés en 2018 à une question de plus en plus présente dans notre société : l’accessibilité universelle. Avant les échanges, deux intervenants présenteront le thème : Jason Borrioli de l’entreprise id-Geo, mandatée par le Parc pour l’accompagner dans la création d’une stratégie accessibilité universelle, et Stéphanie Guerraz, secrétaire générale de Capdenho, qui évoquera les actions mises en place dans le Pays-d’Enhaut à destination de personnes en situation de handicap.

Rendez-vous jeudi 13 septembre, à la grande salle de Montbovon (en face de la gare), à 18h45.

PROGRAMME :

18h45  Accueil, présentation générale et ouverture des états généraux 2018

18h50  Parc et accessibilité universelle, ensemble vers des offres et des infrastructures pour tous

  • Présentations : Jason Borrioli, id-Geo
                           Stéphanie Guerraz, Capdenho
  • Travail en groupe
  • Résultats des discussions

20h15  Retour sur les états généraux 2017 : Parc et économie locale, quel partenariat pour les entreprises ?

20h45 Partie statutaire : les questions des participants au conseil

21h00  Fin des états généraux et apéritif-buffet

Pour des raisons d’organisation, merci de vous inscrire jusqu’au 10 septembre 2018 (026 924 76 93 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Le lieu de rencontre est à 5 minutes à pieds de la gare de Montbovon. Horaires des transports publics :

Montreux à Montbovon :                                                               Montbovon à Montreux :

Départ :16h53 | Arrivée : 17h38                                                    Départ : 21h16 | Arrivée : 21h58

            17h53 | Arrivée : 18h36                                                     Départ : 22h08 | Arrivée 22h49

                 

Bulle à Montbovon :                                                                      Montbovon à Bulle :

Départ : 17h45 | Arrivée : 18h13                                                    Départ : 22h10 | Arrivée : 22h39

Rougemont à Montbovon                                                             Montbovon à Rougemont

Départ : 17h48 | Arrivée : 18h17                                                    Départ : 21h55 | Arrivée : 22h24

Etats generaux 2016 38 cb9a4

Et si vous utilisiez les transports publics pour vos activités de loisirs et de randonnées dans le Parc ? Afin de vous y encourager, le Parc a prévu une journée spéciale, dimanche 23 septembre 2018. Tous les randonneurs qui présenteront un billet de transport daté du jour recevront un pique-nique du Parc, un café gourmand au restaurant de la Croix de Fer, à Allières (voir conditions ci-dessous).

Enney_gare_2.jpg

Dédiée à la mobilité durable, cette journée Au Parc sans voiture a pour ambition d’ouvrir une nouvelle perspective sur les déplacements de loisirs. Elle fait la part belle aux activités qui sont renforcées par l’utilisation des transports publics et la mobilité douce.

Trois randonnées sont prévues au départ des gares de Montbovon, Les Avants et Rossinière pour rejoindre Allières.
En y venant en transports publics vous avez droit à (contre un titre de transport valable avec inscription préalable):
- un accueil et une carte de l’itinéraire de randonnée au départ de chaque gare
- un paquet pique-nique du Parc offert à chaque participant (pour les départs jusqu’à 11h)
- un café et une tarte offerts en arrivant à l’Auberge la Croix de Fer à Allières (bon offert au départ de chaque gare sur présentation du ticket de transport)
- en option, sur chaque itinéraire, une randonnée thématique avec une ou un accompagnateur en montagne (inscriptions nécessaires, places limitées!)

 

Randonnée 1

Rossinière, sur le Grand Tour des Vanils : Rossinière – Corjon – Allières

Du Grand Chalet de Rossinière à l’Auberge de la Croix de Fer à Allières, entre forêts et alpages producteurs de fromage avec vue panoramique sur les Vanils et la Gummfluh, pour les marcheurs entraînés.

De la gare de Rossinière : 4h45 de marche, 14 km dénivelé 810m+

Option : randonnée accompagnée (8 places maximum) de 7h avec Juliane Torrent : flore et chiens de protections des troupeaux. Départ 08h45, arrivée à La Croix-de-Fer vers 16h

 

Randonnée 2

Les Avants, sur les Vias du fromage Les Avants – col de Jaman – Allières

Passage du col de Jaman (1512 m), nombreuses traces de l'ancien chemin muletier que parcouraient les marchands de fromage.

De la gare des Avants: 3h de marche, 9km, dénivelé 586m+

Option : randonnée accompagnée (10 places maximum) de 5 h avec Joëlle Mottier:  entretien des pâturages, travail des armaillis , cycles du fourrage-nourriture du bétail. Départ 10h15

 

Randonnée 3

Montbovon, sur les Vias du fromage Montbovon – Les Allières

Découverte de l'ancien chemin muletier que parcouraient les marchands de fromage avec passage sur le pont du Pontet, un des plus anciens ponts du canton de Fribourg (12e siècle), adapté aux familles et enfants.

De la gare de Montbovon : 2h de marche, 5,5 km, dénivelé 360m+

Option : randonnée accompagnée (15 places maximum) de 4h avec Stéphane Currat : historique et production du fromage d'alpage. Départ 10h30

Inscription obligatoire jusqu’au jeudi 20 septembre à midi, au plus tard.

Informations: 0848 110 888

 

Senecon

Les séneçons sont des plantes indigènes problématiques pour l’agriculture de par leur forte toxicité pour le bétail. Profitant de l’extensification des talus de route, ces plantes sont aujourd’hui en expansion, au point de devenir un réel problème sur certains pâturages et prairies. En fleurs et bien visibles, le mois d’août est idéal pour les arracher !

Le séneçon jacobée est une plante indésirable qui est en expansion en Suisse ; dans le Parc la progression de son installation suit les talus des bords de route, en gagnant petit à petit du terrain depuis Bulle en direction de Rougemont ; cette plante est actuellement bien présente au bord de la route de l’Intyamon, ainsi qu’entre la Tine et Château-d’Oex. Les séneçons sont des plantes problématiques pour l’agriculture car ils contiennent des alcaloïdes, substances nocives pour les bovins et les chevaux où des intoxications mortelles ont déjà pu être observées. Les agriculteurs doivent donc lutter contre cette plante qui envahit leurs parcelles.

Afin d’aider les agriculteurs à maintenir des prairies et des pâturages dépourvus de séneçons, un appel est lancé pour que tout à chacun lutte contre cette plante. En effet, le séneçon se retrouve également dans les jardins privés, source de prolifération pour coloniser ensuite des terres agricoles.

Stratégie de lutte

  • Ne pas laisser les plantes produire de graines
  • Commencer la lutte dès l’apparition des premières plantes
  • Arracher dès la fin de la montaison ou au plus tard début floraison
  • Si les plantes sont arrachées en pleine floraison, les éliminer par incinération. Ne surtout pas les mettre au composte car des graines seront produites
  • En parler avec les voisins pour en faire un sujet de lutte collective
  • Une plante fauchée n’est pas éliminée !

Pour savoir reconnaître les séneçons, consulter la fiche d’Agridea.

A ne pas confondre avec le millepertuis (image 1) ou les crépides (image 2) par exemple.

Millepertuis2.jpg 1

 

Crepides.png 2

Le Parc propose plusieurs ateliers pour les enfants avec la complicité de Juliane Torrent, Cathy et Emmanuel Roggen, Corinne Bezençon. Méditation, fabrication d'instruments de musique avec la nature, sortie en forêt (apprendre à survivre en forêt, indentifier les différents bois, etc.)

Meditation enfant

Plus d'informations

Créées en 2016, les Rencontres élément terre est un festival qui a lieu tous les deux ans à Château d’Œx, autour du cinema Eden. L’idée est de proposer des films (documentaires ou fiction), ateliers, discussions et tables rondes afin de questionner nos pratiques en termes de développement durable.

RET 2016 368 265ff

La deuxième édition aura lieu du 14 au 16 septembre 2018 et s’intitulera « Du local au bocal ». Elle aura pour thème le jardin potager dans une optique de continuité et de réappropriation des techniques de conservations et de transformation de la production jardinière. Car si le jardin est un lieu de transmission des savoirs, d’expérimentation et de pratiques, c’est également le cas de « l’après-jardin ». Comment conserver les légumes, fleurs et, parfois, plantes sauvages récoltés dans nos jardins? Quelles sont les manières de les transformer en gardant toutes leurs vertus? Peut-on optimiser leurs bienfaits? Quels circuits pour la distribution? Voici quelques unes des questions auxquelles les prochaines Rencontres élément terre tenteront de répondre.

Durant trois jours, le public aura ainsi l’occasion de s’inspirer en visionnant des films et des documentaires originaux, d’échanger lors de conférences et de discussions, d’expérimenter durant les ateliers pratiques. L’envie de continuité s’affichera également dans la volonté du comité d’organisation de faire de ces Rencontres, comme cela a été le cas lors de la première édition, un lieu d’échanges, parfois sérieux, parfois légers, mais destiné à tous et à toutes, quels que soient leur âge et leur expérience, qu’ils soient amateurs, professionnels ou simples curieux.

Le Parc sera présent, il animera un atelier « Bombe et baume » avec fabrication de boulettes d’argiles contenant des graines de fleurs et fabrication de baume de soucis.

Plus d'informations

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER