Au mois de juin, 51 bénévoles sont venus donner de leur temps dans le Parc pour un total de 117 journées de travail.

Depuis le mois de mars 2018, le Parc collabore avec le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) dans le cadre de son projet Volontaires montagne. Ce dernier a pour mission de coordonner les engagements volontaires de bénévoles pour fournir de l’aide et différents services aux régions de montagne tout au long de l’année mais principalement durant la période d’estivage.

Dans le cadre de cette collaboration, le Parc se charge d’inventorier les besoins en bénévoles auprès des agriculteurs, communes ou autres acteurs. Il recrute des bénévoles et entreprises à un niveau local et régional via son offre pour groupes et entreprises dans la brochure Parc à la carte. Volontaires montagne assure pour sa part le recrutement des volontaires à un niveau régional et national ainsi que la coordination des chantiers.

Un courrier envoyé aux agriculteurs du Parc a permis de recenser une première série de chantiers pour le lancement de la saison d’alpage. Au programme : ouverture d’un sentier d’accès à l’alpage, essartage, arrachage de plantes envahissantes, mise en dépôt de bois sec, mise en place de clôtures et autres travaux d’entretien des pâturages.

A ce projet s’ajoute le groupe de bénévoles du Parc qui se mobilise lors d’actions menées dans le cadre des projets du Parc : plantation de haie, arrachage de néophytes, barrières à batracien, etc.

Ces deux projets s’alimentent désormais l’un l’autre et affichent leurs premiers résultats: au mois de juin, 51 bénévoles sont venus donner de leur temps dans le Parc pour un total de 117 journées de travail.

Appel à projets et aux bénévoles

Les agriculteurs, communes et associations œuvrant dans le territoire du Parc peuvent en tout temps annoncer leurs besoins en bénévoles pour des chantiers précis et définis dans le temps : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 026 924 76 93.

Les chantiers actuellement en cours sont peuvent être consultés ici.

Projet Volontaires Montagne

Déjà bien développé en Suisse alémanique, le projet Volontaires Montagne soutient différentes actions au bénéfice des collectivités publiques, des agriculteurs et autres organisations poursuivant des buts similaires, dans les régions de montagne pour la réalisation de projets de construction, d’entretien de rénovation et d’amélioration des infrastructures. Il fournit une aide directe au développement des régions de montagne en formant et en organisant des groupes de volontaires pour la réalisation de ces différentes tâches.

Depuis 2017, un nouveau centre de coordination basé à Romont coordonne les engagements volontaires pour la Suisse romande. En tout, dix projets, concernant principalement des chantiers de construction, ainsi que de l’entretien d’alpage et de sentier ont été entrepris en Suisse romande pour l’année 2017. Cela représente en tout 489 jours de travail effectués par 91 volontaires.

A l’échelle nationale, les chiffres pour 2016 se montent à plus de 10'000 journées de travail pour 3'000 bénévoles. La participation à ces actions concerne à la fois des groupes formés (protections civile, apprentis, étudiants, adultes et séniors) que des individus.

Rougemont plantes invasives arrachage 1181 bf954

Comme à son habitude, le Parc sera présent au Festival au Pays des Enfants à Château-d’Œx du 25 au 29 juillet. Cette année, les enfants mais aussi les parents pourront s’exercer à retrouver les traces et empreintes de la faune sauvage. A travers des animations ludiques, l’occasion de comprendre ses besoins pour se déplacer.

Traces et empreintes, qui est passé par là ?

Même si un animal n’est pas toujours visible dans la nature, il est possible de le suivre grâce aux traces et empreintes qu’il laisse derrière lui. Ecureuil, chevreuil, cerf, chouette ou encore lièvre, comment reconnaître leurs traces et empreintes ? Pives rongées, pelotes de réjection, plumes, noix grignotées, crânes à qui appartient quoi ? Autant d’éléments et de jeux que le Parc proposera sur son stand au Festival au Pays des Enfants.

En plus des traces et empreintes, un jeu sous forme de plateau a spécialement été créé pour l’occasion par la graphiste Maeva Arnold, l’occasion d’apprendre et de comprendre les besoins des animaux pour se déplacer, pas toujours si évident dans un paysage où l'humain est souvent bien présent. Heureusement, des solutions existent pour aider les animaux !

IMG_8149.jpeg

Le cycle d'orientation de La Tour-de-Trême a choisi le Parc comme thématique fil rouge pour l'année scolaire 2017-2018. Mardi 12 juin, une exposition avec les travaux d'élèves réalisés sur le sujet a  été inaugurée. L'inaguration et l'exposition en images.

Un journal Parc'info réalisé par les élèves a été distribué à cette occasion.

IMG 1028 1a3c9

La Tour Expo CO 0064 221c4

 
  La Tour Expo CO 0096 2a81c

 

 

La Tour Expo CO 0006 8408aLa Tour Expo CO 0047 88c59La Tour Expo CO 1158 51aa1

La Tour Expo CO 1153 65288

La Tour Expo CO 1154 9f594La Tour Expo CO 0030 d3727

La Tour Expo CO 0013 9266f

Au Pays-d’Enhaut et dans l’Intyamon, une trentaine de bénévoles a participé, samedi 16 juin, à l’action nationale contre les plantes exotiques invasives. Grâce à leur engagement, une grande quantité de renouées du Japon, de solidages et d’impatientes glanduleuses ont été arrachées. A noter que si votre jardin abrite de telles plantes, le Parc propose son aide pour vous en débarrasser et, en échange, de vous remettre des plants ou des graines des espèces de remplacement choisies (plus d'informations).

Le matin, l’action s’est déroulée à Rougemont. En une heure trente, l’efficacité des bénévoles a permis de débarrasser une zone entière de renouées du Japon. Frédéric Blum, municipal de la commune de Rougemont et directeur du groupement forestier du Pays-d’Enhaut, a expliqué aux bénévoles l’option choisie il y a quatre ans pour tenter de faire concurrence à l’envahissante : planter des saules afin qu’ils fassent de l’ombre. Mais il faudra encore quelques arrachages pour que les jeunes saules réussissent à concurrencer les renouées. Un apéro, offert par les communes du Pays-d’Enhaut, a clos la matinée.

L’après-midi, c’est dans l’Intyamon, au bord de la Sarine, que des bénévoles ont arraché des solidages et des impatientes glanduleuses. Martial Grandjean, employé communal, a organisé le travail. Nicolas Haymoz, conseiller communal de Haut-Intyamon, est venu donner un coup de main, quant à Véronique Dey, conseillère communale de Bas-Intyamon, elle a apporté un apéritif copieux, offert par les communes de l’Intyamon.

Au début des deux séances d’arrachage, Marie Galot Lavallée, collaboratrice du Parc et responsable de l’action, a présenté le pourquoi de ces actions : les plantes exotiques envahissantes font reculer la biodiversité (plus d’informations). Combattre les premiers foyers, avant l’envahissement, est important.

 Rougemont plantes invasives arrachage 0128 52f86

 

 

Venez guigner les jardins de passionnés qui ouvrent les portes de leur coin de paradis ! Les visites de jardins durables permettent de rencontrer, échanger et découvrir différentes méthodes de jardinage. Une première visite, cette année, aura lieu dimanche après-midi 17 juin à Charmey, une autre lundi 2 juillet, à Château-d’Œx, en soirée.

Le groupe de projet Jardins durables du Parc vous propose deux visites de Jardins ouverts. Ces activités ont pour but d’inviter à la découverte de différents types de jardin, de toutes tailles, des nombreuses manières de les cultiver, et d’expliquer la philosophie qui anime le travail du jardinage. Les visites des jardins ouverts se font dans un esprit d'échange et de convivialité ; une bonne occasion pour échanger des expériences et des connaissances, tant pour les personnes qui accueillent que pour celles qui visitent !

Jardin Rougemont 1929 e2e02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17 juin à Charmey : inauguration du jardin communautaire du groupe Jogne en mouvement
Rendez-vous à 14h30 Riau-de-la Maula 9 à Charmey. De 14h30 à 16h00 aura lieu la fabrication d’une petite butte de permaculture. Suivie d’une visite et apéro au jardin entre 16h00 - 17h00.

Lundi 2 juillet de 18h à Château-d’Œx : Visite de jardin et atelier de fabrication de purins
Rendez-vous à 18h chez Geneviève et Didier Girard, Route de l’hôpital 14, à Château-d’Œx. Nos hôtes nous feront visiter leur jardin et donneront une brève initiation à la fabrication de purin d’ortie, et autres.

La charte des jardins pour celles et ceux qui désirent jardiner tout en respectant la nature

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER