La gravière JPF SA de La Tana, à Grandvillard, a obtenu fin juin la certification de la Fondation Nature & Économie pour ses aménagements extérieurs proches du naturel.

Une exploitation durable, à proximité d’un inventaire fédéral
Cette gravière est exploitée par l’entreprise JPF Gravières SA depuis la fin des années 1960. Située à proximité d’un objet itinérant de l’inventaire fédéral des sites de reproduction de batraciens d’importance nationale (IBN FR69), elle est suivie depuis 2017 par la section Nature/Sol de l’Association suisse de l’industrie des Graviers et du Béton (ASGB). La part de surfaces naturelles présentes sur le site de la gravière est actuellement de 65 %.

Une gravière qui renferme des trésors insoupçonnés
Les milieux naturels présents sur le site de la gravière de La Tana, tels que des étangs permanents et temporaires, des surfaces rudérales pionnières, des milieux riverains, des surfaces graveleuses, des haies et des boisements permettent l’installation, respectivement la reproduction, d’espèces rares ou menacées. On rencontre notamment des espèces animales telles que le lézard agile, le sonneur à ventre jaune (une autre espèce de crapaud), le crapaud commun, l’azuré de la sanguisorbe ou l’azuré des paluds (deux espèces de papillons) ; des espèces végétales telles que l’épilobe à feuilles de romarin ou la pimprenelle officinale.

JPF_graviere copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une continuité dans la mise en œuvre de mesures en faveur de la biodiversité
Sur le site le plus ancien de la carrière, le suivi a conduit à la mise en œuvre de diverses mesures d’entretien et d’aménagement, en coordination avec l’exploitant, permettant de maintenir des surfaces naturelles de qualité pour les espèces animales et végétales s’y trouvant :
- La revitalisation du ruisseau des Praz ;
- La création et l’entretien de plans d’eau temporaires ;
- L’élimination des néophytes (plantes exotiques envahissantes) et de certaines plantes indésirables pour l’agriculture (Séneçon jacobée et Cirse des champs, demande de l’Institut agricole de Grangeneuve) ;
- La création de microstructures, par exemple tas de pierres.

La Fodation Nature & Économie
La Fondation Nature & Économie s’engage pour la planification, l’aménagement et l’entretien de surfaces proches du naturel, dans les gravières et carrières, sur les sites d’activité, dans les quartiers ou autour des habitations. 
Elle octroie sa certification, reconnue au plan national, aux sites possédant des qualités naturelles exemplaires et propose son savoir faire et son accompagnement dans la réalisation d’aménagements à fortes qualités naturelles ou lors de la mise en œuvre d’un entretien de type plus naturel (entretien extensif). 
Ainsi, les sites de plus de 400 carrières, gravières, institutions et entreprises ou quartiers ont déjà été certifiés. 
Cela équivaut à plus de 40 millions de mètres carrés de surfaces proches du naturel.

Des hot spots de la biodiversité
Les sites aménagés de manière proche du naturel revêtent une grande importance pour la biodiversité indigène. Un grand nombre de surfaces certifiées sont de véritables hot spots de la diversité biologique. Ainsi l’ensemble des espèces d’amphibiens menacées au niveau suisse peut être observé sur une partie des sites certifiés. Les gravières, notamment, accueillent des espèces pionnières que l’on ne rencontre malheureusement plus guère dans le territoire suisse, puisque celui-ci est très urbanisé et qu’une majorités de ses cours d’eau sont canalisés.
De manière plus générale, le personnel, les habitants et les enfants profitent également de la présence d’aménagements extérieurs proches du naturel, animés et multicolores. L’observation de la verdure ou la flânerie dans un environnement naturel ont un effet bénéfique sur l’humeur, détendent, améliorent les capacités cognitives et contribuent à la qualité de vie.

Pour engager un processus de certification:
Fondation Nature & Économie  I  Case postale  I  1820 Montreux
Tél. : 021 963 64 45 ou 021 963 64 48 I Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les parcs suisses tiendront leur marché sur la Place fédérale de Berne, vendredi 31 août de 10 à 19h. La manifestation est associée, cette année, aux 75 ans du Groupement suisse pour les régions de Montagne (SAB).

Une multitude de spécialités culinaires attendent les visiteurs au 4e Marché des parcs suisses. Mets salés et sucrés savoureux, boissons rafraîchissantes, planchettes-apéro servies avec un verre de vin ou de bière, la riche palette des produits des parcs offre de quoi combler les papilles des gourmettes et gourmets – frais, local et durable! 
Le Parc naturel Gruyère Pays-d’Enhaut aura la chance de compter sur la présence à son stand d’Herbolanne, entreprise partenaire du Parc, qui présentera sa gamme d’hydrolats. Vous pourrez également y découvrir un échantillonnage des nombreux produits labellisés du Parc.



Cette année, le Marché des parcs s’associe à un autre événement : le Groupement suisse pour les régions de montagnes (SAB) fêtera ses 75 ans d’existence. Une fête populaire pour tous les amoureux de nature et de produits régionaux. En plus des 15 joueurs de cor des alpes, un groupe folklorique et le groupe bernois Troubas Kater se chargeront d’animer la journée. 

Plongez dans le monde des parcs suisses et des régions de montagnes au son de musiques surprenantes, tout en profitant d’activités ludiques et de produits régionaux délicieux.

Marche Parcs Berne 2017 0055 df932

 

Dans le cadre de son projet région-énergie 2018-2019, le Parc encourage financièrement les propriétaires qui remplacent leur chauffe-eau électrique par un chauffe-eau pompe à chaleur ou par une autre source d’énergie renouvelable (solaire thermique ou bois-énergie). 

Les chauffe-eau électriques, à l'exception des chauffages électriques, sont les plus grands consommateurs d’électricité dans les ménages suisses. Environ un million de chauffe-eau électriques utilisent environ 3% de l’électricité totale en Suisse (2 TWh/an).

Pour diminuer ces dépenses énergétiques, la meilleure solution consiste à produire de l’eau chaude au moyen de capteurs solaires ou par le raccordement à une pompe à chaleur de chauffage ou encore un système bois-énergie. Le coût de ces solutions peut toutefois être dissuasif. Il existe une alternative qui permet d’économiser rapidement plus des deux tiers de la consommation d’électricité : le chauffe-eau pompe à chaleur. Le programme Effiboilersubventionne ce type d’appareil.

Le montant de la contribution d’Energie Zukunft Schweiz s’élève à 450 francs par appareil.

Pour en profiter :

  • Examinez avec un installateur qualifié si un nouveau chauffe-eau pompe à chaleur convient au remplacement de votre ancien chauffe-eau électrique et si celui-ci ouvre droit à la contribution. (Pour plus d’informations concernant les zones et appareils éligibles ainsi que les autres conditions de soutien, veuillez consulter le site internet wpb-jetzt.ch)
  • Installez un chauffe-eau pompe à chaleur ouvrant droit à la contribution.
  • Demandez votre contribution sur le site internet wpb-jetzt.ch. L’inscription est possible dans la limite des fonds alloués.
  • Energie Zukunft Schweiz vire la contribution de 450 francs sur votre compte.

 Le Parc soutient ce programme par un bonus supplémentaire de 200 francs par appareil pour les 20 premiers propriétaires résidents sur son territoire et qui réaliseraient ce changement. La contribution peut être obtenue directement auprès du Parc contre justificatif du versement de la subvention d’Energie Zukunft Schweiz :

Cumulée à la subvention d’Energie Zukunft Suisse, cela signifie une économie de 650.- soit près de 20% du prix d’un boiler pompe à chaleur(prix dès 3000.-). 

En outre, il faut ajouter que la consommation électrique liée au chauffe-eau peut être réduite de 60%avec ce changement.

Remarque : Le soutien du Parc d’une valeur de 200.- est aussi valable pour le passage de boiler électriques à des systèmes solaires thermiques ou à bois-énergie. Il s’ajoute au subventions cantonales existantes.

Subventions pour le canton de Vaud : https://www.vd.ch/themes/environnement/energie/subventions/

Subventions pour le canton de Fribourg : http://www.fr.ch/sde/fr/pub/programmes_dencouragement_/vue-densemble-des-subvention.htm

Pour toutes informations complémentaires ou demande de soutien :


Parc naturel régional Gruyère – Pays-d’Enhaut, Place du village 6
1660 Château-d’Œx

Yves Baechler

026 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dans le cadre de cette action, les entreprises prestataire spécialisées suivantes, situées sur le territoire du Parc et dans votre région, pourront répondre à vos attentes:

Michel et Robert Ruffieux Sàrl

Le Liderey 51

1637 Charmey

026 927 15 73

Turrian et Kohli SA

Grand-Rue 91

1660 Château-d’Oex

026 924 64 72

Philippe Andrey
Installations sanitaires et chauffage SA

Rue des Artisans 3

1667 Enney

079 634 88 49

Sylvain Clot et Claude Mottier SA

Route de Gruyère 25

1660 Les Moulins

026 924 74 60 079 686 56 55

Helvetiatech Sàrl

Ch. Des Vuarennes 15

1820 Montreux

079 559 30 64

Gilles Raymond Sàrl

Route du Bougnon 7

1658 Rossinière

026 924 48 00 079 632 38 47

Schopfer Thierry

Rue du Village 7

1659 Rougemont

079 283 91 08

Laurent et Bernard Charrière Sàrl

Chemin du Borgeat 4

1654 Cerniat

079 395 31 25
079 644 75 38

Début du mois de juillet, des apprentis ont construit des marches sur un sentier abrupte menant au chalet de Grand Clé, un alpage situé dans la vallée de la Torneresse, dans la région de l’Etivaz. Les vaches auront ainsi plus de facilité à désalper. Un chantier bénévole qui a rendu service à Michäel Grangier, agriculteur. Il a pu se concrétiser grâce à Volontaires montagne et au Parc. Agriculteurs, communes et associations peuvent annoncer leurs besoins en bénévoles à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ou au 026 924 76 93. Idem pour les personnes désirant donner de leur temps.

Depuis le mois de mars 2018, le Parc collabore avec le Groupement suisse pour les régions de montagne (SAB) dans le cadre de son projet Volontaires montagne. Ce dernier a pour mission de coordonner les engagements volontaires de bénévoles pour fournir de l’aide et différents services aux régions de montagne tout au long de l’année mais principalement durant la période d’estivage.

Dans le cadre de cette collaboration, le Parc se charge d’inventorier les besoins en bénévoles auprès des agriculteurs, communes ou autres acteurs. Il recrute des bénévoles et entreprises à un niveau local et régional via son offre pour groupes et entreprises dans la brochure Parc à la carte. Volontaires montagne assure pour sa part le recrutement des volontaires à un niveau régional et national ainsi que la coordination des chantiers.

Les chantiers actuellement en cours peuvent être consultés ici.

 Volontariat Grand Cle 0022 low c9165

Apprentis maçons et constructeurs de route de JPF construction
participant au chantier bénévole au Grand Clé

Volontariat_Grand_Cle_0056_low.jpg

Volontariat Grand Cle 0023 low 90d6f

Volontariat_Grand_Cle_0028_low.jpg

 

Comme à son habitude, le Parc sera présent au Festival au Pays des Enfants à Château-d’Œx du 25 au 29 juillet. Cette année, les enfants mais aussi les parents pourront s’exercer à retrouver les traces et empreintes de la faune sauvage. A travers des animations ludiques, l’occasion de comprendre ses besoins pour se déplacer.

Traces et empreintes, qui est passé par là ?

Même si un animal n’est pas toujours visible dans la nature, il est possible de le suivre grâce aux traces et empreintes qu’il laisse derrière lui. Ecureuil, chevreuil, cerf, chouette ou encore lièvre, comment reconnaître leurs traces et empreintes ? Pives rongées, pelotes de réjection, plumes, noix grignotées, crânes à qui appartient quoi ? Autant d’éléments et de jeux que le Parc proposera sur son stand au Festival au Pays des Enfants.

En plus des traces et empreintes, un jeu sous forme de plateau a spécialement été créé pour l’occasion par la graphiste Maeva Arnold, l’occasion d’apprendre et de comprendre les besoins des animaux pour se déplacer, pas toujours si évident dans un paysage où l'humain est souvent bien présent. Heureusement, des solutions existent pour aider les animaux !

IMG_8149.jpeg

PARC NATUREL REGIONAL GRUYERE PAYS-D'ENHAUT

Place du Village 6 1660 Chateau-d'Œx
+41 (0) 26 924 76 93

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INFORMATIONS SUR LES ANIMATIONS ET INSCRIPTIONS


+41 (0) 848 110 888

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NEWSLETTER